Il faut réduire au maximum les échelons administratifs entre le ministère et les établissements.

Faut-il simplifier l’organisation de l’Éducation Nationale ? Doit-on supprimer, créer ou modifier certains échelons ou certains organismes ?

La période de confinement a mis en évidence que les acteurs de terrain, c’est à dire ceux qui travaille au sein d’un établissement, savait faire preuve d’autonomie et d’initiative dans l’exécution de leurs missions. Cela questionne forcément le positionnement et le rôle de tous les échelons administratifs et pédagogiques situés entre l’administration centrale et les établissements.

Débat ouvert à contributions jusqu’au 1er décembre 2020

image d’introduction: Photo by Aaron Burden on Unsplash

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *